Rapprochons-nous

Dénicher l'association près de chez vous

Renaître après l’épreuve

Après un cancer du sein, les risques de récidive diminuent de 50 % grâce à la pratique d’une activité physique adaptée et à une diététique équilibrée.

Publié le 24/02/14

Source AG2R LA MONDIALE

Thématiques : Santé et prévention

Expérimenté en 2012 par l’Institut Curie et le Groupe Associatif Siel Bleu, avec l’appui du fonds d’innovation AG2R LA MONDIALE, le programme « Activ’» démontre déjà ses bienfaits.

120117_CURIE_SielBleu_CH_03

En tenue de sport, elles sont dix à monter et descendre en cadence leur «step», attentives aux conseils bienveillants de l’animatrice. Toutes tiennent bon, adaptant leur effort à leurs  capacités du moment. La séance s’achève par des étirements… et des sourires.

Ce cours ne s’est pas déroulé dans un club de fitness, mais dans une salle de l’Institut Curie. Et ces sportives motivées, ce sont des femmes, de tout âge, tout milieu social, en voie de réappropriation d’un corps qui, encore récemment, combattait, dans la souffrance, un cancer du sein.

Dans une salle voisine, un autre groupe détaille les aliments pourvoyeurs de graisses, de protéines, de vitamines, sous l’œil bienveillant de la diététicienne. Elles aussi ont traversé un cancer du sein et espèrent, en maîtrisant les secrets d’un bon équilibre alimentaire, démultiplier leurs chances d’éloigner à jamais la menace d’un retour de la maladie.

« Le risque de rechute après un cancer du sein diminue de 50 % avec une activité physique régulière et une alimentation appropriée. Ce programme « Activ’ » aide à retrouver à l’issue du traitement la meilleure qualité de vie possible le plus vite possible » explique le Docteur Laure Copel, oncologue en soins de support, responsable de ce projet développé par l’Institut Curie grâce au soutien du fonds d’innovation AG2R LA MONDIALE et au relais de l’activité physique du Groupe Associatif Siel Bleu.

Source : Solidarités, le magazine de la protection des familles – n° 8